Oc Kami (Byanu Mat Dino Diom)

by Kinsâme

/
  •  

1.
03:55
2.
3.
4.
5.
6.
7.
03:12
8.
9.
04:58
10.
11.
12.
13.
02:32
14.

about

[DHTR017]

credits

tags

license

all rights reserved

about

dhatūrā records Grenoble, France

Experimental, electronic, ambient, atmospheric... whatever music that paves its way out of the usual trail.

contact / help

Contact dhatūrā records

Streaming and
Download help

Track Name: Kinsâme
âme de mon âme
Track Name: Chevalerie Du Leurre
La chevalerie du leurre
Gage
Bleu
Lanterne à la concurrence solaire
Epona sur la langue
Liquéfiée
Le carbone et ses océans
Alchimie pour Jupiter
Au galop
Lâcher la bride
Puis trancher
Guerre crédule
Paix faussaire
Le moderne ment sans le savoir
Dans une mer de diamants
Enlacé aux satellites
Un sabot certain au thorax
Quand bien même combien
Mal comble
Individu presque parfait
Sans bataille
Di'wah à cru
Quelques crinières surtaxées
En terrorisme glacé
Non loin de Saturne
Orages de graphites
L'or dans les feuilles d'eucalyptus
Plus modestement
La parole d'argent
Spéculation assurée
Que filtre ce réel
Le notre ?
Une note
Mal salée
Mal léchée
Garantie de la chevalerie du leurre
Cavale
Cabale
Canal surfacique
Au troisième astéroïde
Gauche rotation
Sur-magnétisme
Burn out programmé
Pour langage vampirique
Parasite des abysses
La crypte en croupe
Chevalerie du leurre
Parler
Un pari
Une pomme de plomb
Et la quête des sauvages
L'humanisme
Puisque tu le dis
Le plus
Course à la source
Cristal publicitaire
Parade sans cheval
Chut
Génocide à feu doux
Chut
Leurs chevaliers jamais ne se meurt
A la chute du cœur
Chut
Tu ne sais pas parler, chevalier
Chut
Track Name: Ballad To The Skyrim
If the auspices are always howling away,
some poems flash the pulsed hours in the name of Death.
However, ever this cleansing sign of life,
all lyrics are a mere farce into our faces.
No word
Into the open world.
No mind
Into the closed bind.
And the Muse blows the young spiral
in the non distance of present,
Cause, there is not to be,
because, there is no possession, no line,
on this mortal coil.
There is no difference between nature and culture,
is like saying that the horizon is a boundary,
or like slaying the tradition of neighbor instinct.
So let's go on a ballad to the skyrim.
Let's go on a ballad to the skyrim.
Track Name: Elfe Des Iles
Je suis le pied à savate saillante de sorcière sur un cliché international.
Je suis mes pattes qui piétinent partout presque prêtes aux dix mille pas perpétuels.
Je suis des genoux jaloux des joyaux du jour et de leur jubilé sous la geste des nuages.
Je suis mes cuisses en calcul quotidien crissant l'actualité clinique ; mes deux kriss s'immiscent sans vice et sans kiss-kiss.
Je suis son Saint Axe, relax, un sax aux synapses, le sexe qu'elle quête, assise dessus détaxée du latex ; Slip !
Je suis ce ventre violé d'invocations vipérines que vos visions voilent de violences avalables.
Je suis sûr à sang pour sang d'un suave plexus surpuissant au laser sensoriel si sibylline sylphe.
Je suis ton cœur à toute allure, à toute à l'heure ; du temps, le leurre ; juste ce cœur stellaire.
Je suis la gorge gargantuesque, fresque cliente qui d'une large langue lange les jouets vaginaux d'une verge vigile de la ligne marginale.
Je suis lèvres sans trêve aux 29 rêves des vêpres vers vos vulves virtuelles.
Je suis un reflet dans tes iris avec des cils en guise d'horizon car les monstres n'ont pas de nom, ils sinuent le long des univers avec des sacs surbookée de pistils pyrrhiques.
Je suis le sage héritage d'un crâne sauvage qui voyage jusqu'à toi, ô mage mirage ! Mon cher et si adoré petit elfes des îles !!!!!
Track Name: Kokoro
Je suis née au creux de l'écume
et dans les abysses félines
dans la macération du silence :
Watashi wa Okami desu.
Nul orgueil
pour les vagues de la lame
qui me tue.
Je suis mon meilleur ennemi
et celui que j'aime à l'infini est l'homme des eaux bleues
My water blue man
Kiyoto kokoro mio.
Lorsque l'eau me parle
lorsque les gutturales sont rimes
sont rixes
juste un mime
un creux
le gouffre en soi
et l'amour pour toujours...
Le respect, le sacré, la vie à honorer,
je ne sais si je serai cette héroïne
et je me damnerai, comme il a dit, pour un seul mot d'amour
dans les lagunes saphir de mon bien-aimé
à qui je dois tout, l'âme de mon âme,
la lame par laquelle j'obligerai le monde à respecter la vie
dans la macération du silence
Track Name: Mamour Remix With Wolves
Grande meute émane de larges omissions laissées liées aux entrailles turlutaines trop
trifouillant ta mère l'alpha première machinalement se masse la marque emmasquée par
fumets offerts à l'air qu'enfilent enfin les capteurs satyriques attentifs sous lignées sélénites
où caguent du trou canin des sans dents postilloneurs peut-être décolore ce choeur obsédant
le digestif digital alloué longuement au céladon larvaire. Tu baises et tu butes. La vallée ruche
des chiffons sur la gangue aqueuse insoumise à la répartie du photon sentencieux ne
s'encule pas assez pour lécher quelques collaborations argileuses d'elle même mène son tour
de garde aux gorges profondes durant les manchettes du temple qui fore voici surgir la
balance lancinante branlée en vertiges constructifs là où tout s'éjacule anéanti. Tu baises et
tu butes. Cette partition est tétée d'une vulve syntonique en gemme témoin rassurant les
dissociations des édifices internes stimulés d'une dose loyale mais de laquelle ne se quête
pas l'osmose morbide spermée qu'encubent ces fantasmagories éligibles d'une corde
théorique tressée au rasoir des pénis déserts si se mugissent des tocs touristiques en cette
diarrhée non recyclée et à perdre haleine. Tu baises et tu butes.
Track Name: Le Mythe De Ma Mort
J'ai été eau toute première.
J'ai été le ballet des poissons.
J'ai été un lézard avec seins.
J'ai été ce fruit à la chair omise.
J'ai été des combats des lettres du monde.
J'ai été l'objet par tous convoité.
J'ai été la maladie, berger du troupeau.
J'ai été ces surprises qui chassent la solitude.
J'ai été les outils grandissant la main et l'esprit.
J'ai été la parole aussi rapide que l'éclair.
J'ai été ce chiffre effrayant sur la course des astres.
J'ai été un matin étonné dans le château en spirale.
Qui, si ce n'est vous, pouvez prétendre que je suis mort ?
Track Name: Niagara Blue Star Of Rain (To Each Ohtaki)
思いを乗せた風の汽車
雲の中のクジラ
風呂場のロックンロールカーボーイ
手を叩きながら、しゃっくり
冬のリビエラ
月曜日と水曜日
ナイヤガラの恋人たち
A面で汗だく貧乏
Track Name: Drink Sakura
桜の花
Track Name: Needle Point Life
Life sews its cycles from stars to stars and one single light is into the thimble of big-bang
Ainsi soit-elle tramant ses terreurs et ses liesses sur cette nécessité identique, aussi glacée que sucrée, lorsque la destinée susurre certains secrets sous clés trésorières qui encaissent ou engraissent les cercueils, alternative argentée des berceaux, sans spatio-temporalité signifère suturant d'astres en astres ces cycles semblables à l'agacerie ensorcelée d'Amaterasu et de Susano, certes tissage scintillant sous sa toile délétère avec présent revenant en-spiralée d'une lumière au services des sévices sauvages du Puppet's master en train de spectaculariser ses marionnettes miroitant spectrales et si Wi-fi par un dé à coudre digital, ce sempiternel serment du Big-bang.
Ce je est sécable dans son jeu.
Il faut telle la faux arachnoïde procréer de soi sa propre substance tout en tressant l'ensemble des réalités étrangères durant la roue oraculaire qui cartographie la quinconce des actes aux carrefours consciencieux en autant de nœuds où niche l'aiguille, ultime promesse du point de foi de la vie qui file sa constance à célérité évidemment photonique afin de harasser les fuseaux matière d'un fumier sourcier flagellant alors de ses fils la rencontre éthérée de la Tisserande et du Bouvier en maintes formes infinies que copyleft ce cyberespace dans lequel l'oralité trouve son reflet avec le tissu kawaii du monde ciselé sur fond de souffrances humaines.
Mais, ce jeu est sécable dans son je.